15. nov., 2017

La vie est plus belle sans tabac

Pendant des années la seule politique de lutte contre le tabac a été de culpabiliser les fumeurs. De brandir haut et fort tous ses dangers. Sans grand succès …

Maintenant les messages ont bien évolués et la lutte contre le tabac prend un tour plus positif et laisse plus voir l’intérêt d’une vie de non fumeur.

Il reste cependant impératif de bien signifier les dangers du tabac, pour que vous puissiez prendre votre décision de continuer ou arrêter le tabac en pleine connaissance de causes.

En moyenne, les fumeurs réguliers ont une espérance de vie inférieure de 14 ans à celle des non-fumeurs. Le tabac est la première cause de décès prématurés en Suisse: 9500 personnes en meurent chaque année. C'est plus du double de toutes les victimes d'accidents de la route (301), de la consommation d'alcool (1600), de drogues (121), du sida (30), des homicides volontaires (229) et des suicides (1037), selon des chiffres de 2012.